Animaux & coronavirus 

Mis à jour : mars 30

Premier cas vendredi 27 Mars d'un chat infecté par le Coronavirus.

Comment est-ce possible ? Mon animal peut-il me transmettre le virus ? NON Puis-je lui transmettre ? OUI Quelles précautions prendre ?

Nous allons dans cet article essayer de répondre à toutes vos interrogations.

Le chat qui a été testé positif au Covid-19 en Belgique le vendredi 27 Mars a été contaminé par son maître. INFO MISE À JOUR LE 30/03/2020 ( voir à la fin de l'article)

Deux chiens à Hong Kong il y a quelques semaines ont également été testés positifs. Eux aussi avaient été contaminés par leur maître qui était malade .

Les cas restent donc rares .

L'animal peut être contaminé par l'Homme mais l'inverse n'est jamais arrivé à ce jour

Précautions : si vous êtes infecté prenez donc soin d'appliquer les gestes barrières avec votre animal également. Stoppez les câlins, les bisous , les contacts ..

IMPORTANT : Je ne suis pas infecté mais je dois quand même faire attention avec mon animal !

En effet les chiens ou les chats peuvent représenter une surface inerte comme vos courses, une table , une poignée de porte ou toute autre surface. Le virus peut se retrouver sur l'animal !!

Exemple : Vous n'êtes pas porteur du virus mais votre voisine oui . Elle vient d'éternuer puis elle sort son chien , celui-ci vient vers vous , vous le caressez... Le virus a pu se retrouver sur le pelage de l'animal.

( Le but de cet article n'est pas de faire augmenter la psychose mais de vous faire prendre conscience des risques existants auxquels on ne pense pas forcément)

Pas de gel hydroalcoolique sur les animaux

Ces dernières semaines les urgences vétérinaires ont reçues de nombreux animaux brûlés ou irrités à cause du gel hydroalcoolique que mettaient leurs maîtres sur leurs pelage !

Vous pouvez nettoyer vos loulous avec un gant mouillé et avec un peu de savon de Marseille mais INTERDICTION d'utiliser le gel hydroalcoolique.

Pensez à la diffusion d'huiles essentielles :

Vous pouvez dès aujourd'hui recevoir ma formation spéciale Animaux & huiles essentielles à 10€ au lieu de 50€ pendant le confinement ( j'ai décidé de baisser toutes mes formations )
Prenez soin de vous et de nos amis les animaux 🙏🌿

Mise à jour du 30/03/2020 publiée par la Clinique vétérinaire Loriot


La presse a fait beaucoup de bruit vendredi au sujet de ce chat belge positif au Covid19 ... Nous apprenons aujourd’hui le contexte de ces résultats :


- Ce chat n'a vu aucun veterinaire ! Les symptômes décrits sont ceux relatés par sa propriétaire (confinée chez elle car souffrant du Covid19). Il n’a pas été vu en consultation pour cause de confinement. Sur base de ses fires, son médecin traitant a contacté la Faculté de Médecine Veterinaire de l’ULg.


- Ses matières fécales et ses vomissements ont été prélevés par sa propriétaire (positive elle-même): dans un environnement saturé de particules virales donc...


- Il n’y a pas eu de sérologie sur ce chat jusqu’à présent.


- On ne sait donc pas, à l’heure actuelle, si ce chat a réellement été malade ou même porteur du Covid19. Ni si ses symptômes étaient liés. Peut-être... ou pas... attendons de savoir...


Merci de diffuser massivement cette information pour faire comprendre à tous la nécessité de ne communiquer que des informations qui tiennent la route, et ce y compris -et surtout- la presse et les autorités !


La période est suffisamment difficile que pour y ajouter des rumeurs anxiogènes et autres « on-dit»...


Communiqué du Pr Etienne Thiry, professeur en virologie à la faculté de médecine vétérinaire de l’université de Liège et Président du Comité Scientifique institué auprès de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) :


« La propriétaire, qui était malade, confinée et en quarantaine, s’est inquiétée auprès de son médecin que son chat présente, une semaine après son retour, des signes cliniques, avec de l’anorexie, de la diarrhée, des vomissements, de la toux et une respiration superficielle. Son médecin traitant, dans une démarche One Health, a contacté la faculté de médecine vétérinaire de Liège, qui a demandé à la propriétaire de réaliser elle-même des prélèvements dans les fèces et les vomissements, où le Sars-CoV-2 a été identifié. Ce chat n’a pas eu d’examen clinique (pour limiter les risques dans la situation de confinement). Nous n’avons actuellement aucune preuve que les symptômes de ce chat soient en lien avec le SARS-CoV-2. Le virus a été identifié par séquençage génomique à haut débit. La sérologie permettra ultérieurement de confirmer l’infection du chat. » Point Vétérinaire (27/03/2020)

0 vue

Noémie XUEREF

1696 Route de la Cadière

83270 SAINT CYR SUR MER

07 82 22 23 35

noemie@aromapretspartez.fr

SIRET 80098377700023

A PROPOS

NOS PRODUITS

INFORMATIONS

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook

© 2020 - Aromapretspartez Marque déposée- Powered by Mighty Fox - V1.0.1